Accompagnement des établissements

La commission numérique de l’établissement

Pourquoi une commission numérique d’établissement ?

La commission numérique a pour but d’assister le chef d’établissement et l’équipe de direction dans le pilotage du numérique de l’établissement.
Selon le projet académique, « Le numérique doit contribuer au développement des nouvelles pratiques pédagogiques ».

Qui compose la commission numérique de l’établissement ?

  • le chef d’établissement (et/ou un membre de la direction) et le(s) référent(s) pour les usages pédagogiques numériques qui assurent souvent conjointement l’animation de la commission ;
  • un membre d’intendance (agent comptable, gestionnaire) ;
  • un enseignant référent par discipline (ou pôle disciplinaire), y compris le documentaliste ;
  • un membre de la vie scolaire (CPE,...) ;
  • toute personne ayant des responsabilités ou des engagements dans le domaine du numérique :
  • éventuellement parents, élèves élus au CA, au CVL, au CVC.

Il est à noter que la constitution de la commission numérique peut évoluer en fonction de l’ordre du jour et des sujets à aborder. La liste proposée correspond à ce qui est le plus souvent observé dans les établissements du second degré. Il ne s’agit pas d’un modèle à reproduire absolument. Chaque chef d’établissement pourra construire la commission numérique qui lui parait la plus adaptée.

Comment organiser la commission numérique ?

Deux possibilités :

  • soit créer une commission numérique ad hoc ;
  • soit attribuer les missions de la commission numérique au conseil pédagogique.

Modalités de fonctionnement :

  • définir une périodicité des réunions (à minima, une par trimestre semble nécessaire) ;
  • définir les modalités de convocation des membres et de publication des décisions prises.

Quelles peuvent être les missions de la commission numérique ?

Les missions de la commission numérique d’établissement peuvent se regrouper en trois volets : équipement, formation et usages.

Sur le plan des équipements :

  • analyse des besoins et des demandes d’équipement et/ou de renouvellement de matériels de l’établissement et des différentes disciplines ;
  • modalités de maintenance des équipements (matériel à remplacer et obsolète, appel à une entreprise extérieure…) ;
  • modalités de financement des demandes matérielles (collectivité locale, fonds propres, taxe d’apprentissage… ;
  • modalités de tenue de l’inventaire du parc informatique de l’établissement (indispensable pour les phases de renouvellement automatisées de certaines collectivités) ;
  • aider le chef d’établissement dans la définition des priorités d’équipement.

Sur le plan des formations :
La commission numérique peut réfléchir à la mise en œuvre d’animations et/ou de formations nécessaires à l’utilisation des équipements et aux usages numériques :

  • animations en interne par le(s) référent(s) pour les usages pédagogiques numériques ;
  • animations réalisées par le conseiller de bassin pour le numérique ;
  • formations collectives prévues au PAF ;
  • communication interne pour inciter les membres de la communauté éducative à participer à des formations individuelles du PAF.

Sur le plan des usages :

  • réalisation et modification de la charte d’usages numériques de l’EPLE (participation éventuelle des représentants des élèves au CA, au CVL, au CVC). Elaboration de l’accompagnement de la charte ;
  • participation à la rédaction du volet numérique du projet d’établissement visant à développer les usages numériques ;
  • comité de rédaction du site web de l’établissement ;
  • définition des modalités d’évaluation et de validation des compétences numériques des élèves :
    • compétence 4 du pilier 3 du socle commun de connaissances et de compétences en collège,
    • B2i au lycée ;
  • mutualisation des pratiques numériques disciplinaires et interdisciplinaires au sein de l’établissement ;
  • valorisation et promotion des usages pédagogiques innovants ;
  • favoriser l’éducation aux médias numériques (Projet académique : « développer l’autonomie, la responsabilité et la citoyenneté numérique des personnels et des élèves ») ;
  • développer l’usage de l’ENT. Dans la phase de déploiement de l’ENT, la commission numérique peut être le groupe projet de l’ENT (en accompagnant sa mise en œuvre et en programmant l’ouverture progressive de ses services).