21 octobre 2015, par Isabelle Alexandre

Une rentrée innovante pour les enseignants !


Réalisation de la fiche « défi » construite lors de la Concertation Nationale sur le Numérique pour l’Éducation entre janvier et avril 2015.

Les chefs d’établissement du bassin d’Éducation de Massy aiment travailler en coopération !
Cette année, la rentrée pour les enseignants a été un peu particulière puisque 4 établissements ont décidé de mettre en place une classe virtuelle avec leur conseillère de Bassin.
L’objectif, non seulement de créer un moment de convivialité, mais surtout, d’inaugurer un peu solennellement l’ouverture du nouvel ENT Clg et la relance Lilie.

Les établissements concernés étaient : le collège Emile Zola à Igny, le collège les Goussons à Gif sur Yvette, le collège Louise Weiss à Nozay et le Lycée Blaise Pascal à Orsay.

Les enseignants étaient tous rassemblés dans une salle de conférence où la vidéo projection avait été installée. La scénarisation de cette classe virtuelle a été chronométrée pour une durée de 15 mn de la façon suivante :

  • introduction,
  • présentation de la classe virtuelle disponible dans les parcours M@gistère,
  • présentation de la plate forme de l’ENT par le partage d’écran,
  • mise à disposition de vademecum autour de la messagerie académique et de la prise en main de l’ENT par un projet Histoire de Arts. Ce téléchargement a été mis à disposition par l’intermédiaire d’un lien raccourci écrit sur le tableaux blanc de la classe virtuelle.
  • conclusion

L’accès au tchat a permis d’échanger sans utiliser le micro pour régler quelques petits problèmes annexes.

La mise en oeuvre du projet a été simple :
Dans Magistère, il a fallut au préalable ouvrir un parcours collaboratif dans lequel est proposé une classe virtuelle. Pour participer à ce parcours, il faut donc inviter des personnes qui ont une adresse académique : cela concerne non seulement les enseignants, mais aussi les personnels administratifs comme les chefs d’établissements et les gestionnaires.
Puis chaque participant fait les vérifications nécessaires sur son ordinateur afin d’accéder à tous les outils proposés par la classe virtuelle. Dans notre situation, nous avions fait des répétitions en juillet et en août.

En conclusion :
Tous les participants ont gardé un bon souvenirs de cette expérience qui a marqué la reconnaissance de leur engagement dans l’usage du numérique pour leur pédagogie.

partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)