Graphisme

Le triptyque des visuels

Idées et astuces

Aujourd’hui, le développement des technologies digitales fait la part belle aux images. Que ce soit dans des infographies, des images interactives ou de simples illustrations de cours, les images sont partout. Les élèves sont de plus en plus avertis et exigeants quant au travail de l’image et au respect de la mode web du moment. Le fond c’est bien, avec la forme c’est mieux.

Le travail des photos

Les photos sont utiles principalement à deux moments :

  • Les diaporamas
  • Les illustrations d’articles sur un site d’établissement, par exemple.

Pour en trouver des belles, libres de droit, consultez : Banques d’images gratuites et libres de droits.

Pour les diaporamas, la mode n’est plus aux diapositives pleines de texte sur fond blanc. La mode du web s’invite dans les présentations et fait la part belle aux jolies images. Une belle photo, un titre évocateur de ce qui va être dit et le tour est joué. L’auditoire est surpris par la photo, son attention ne se perd pas dans la lecture de la page projetée, il est concentré sur ce qui est dit et associera le contenu entendu à l’image présentée. "Le poids des mots, le choc des photos" en somme...

Exemple : Présentation sur Viaéduc lors d’un séminaire IEN

PDF - 10.1 Mo
Présentation Viaéduc

Le tryptique des visuels

Il arrive toutefois qu’on ne trouve pas son bonheur en photo. C’est là qu’intervient la création de petites illustrations. Problème : on ne sait pas dessiner, encore moins sur un ordinateur, on n’y connaît rien en couleur, et surtout on doit faire ça vite.

Nous vous proposons ici le triptyque du visuel :

  • Freepik : pour trouver des illustrations vectorisées à la mode flat design. La licence est « licence avec attribution ». Il suffit de mettre un lien vers la ressource Freepik à l’endroit où elle est utilisée. Sur le site de la Dane par exemple, on retrouve ce lien dans les mentions légales du site.
  • Flat UI Color Pickers : le site où trouver de jolies couleurs flat à la mode.
  • Paletton : pour trouver les couleurs complémentaires de celle choisie précédemment.

Avec ça, peu de chance de réaliser un « fashion faux pas » du web.
Recette :
1- Choisir une illustration sur Freepik ou une couleur sur Flat UI Color Pickers
2- Sélectionner la couleur dominante de cette illustration (grâce notamment à des outils de navigateur comme Colorzilla sur Firefox)
3- Passer cette couleur dans Paletton pour en trouver les complémentaires. Ces nouvelles couleurs serviront pour les couleurs de fond, les pictogrammes etc...

Exemples où cette méthode a été appliquée :

Mais au fait, c’est quoi ce fameux Flat Design ?
Pour en savoir plus, un peu de lecture s’impose : Le flat design