Paroles d’ambassadeurs du numérique

La découverte du kit « Ambassadeurs »

Après un mois, les ambassadeurs commencent à s’approprier le matériel, testent des configurations, des utilisations. Des questions se posent, des remarques apparaissent. La communauté s’anime petit à petit sur le réseau social enseignant Viaéduc et les ambassadeurs se répondent mutuellement dans la bonne humeur pour partager leurs expériences. Retour sur quelques conversations...

À la réception de son kit, Bruno, enseignant du premier degré s’interroge sur la meilleure installation possible : fond de classe, milieux de classe, tableau, zone de projection. Eric et Emilie proposent alors leur propre configuration, photo à l’appui.

JPEG - 100.6 ko

Eric  :

J’ai commencé à utiliser le kit après les vacances et je ne peux déjà plus m’en passer [...] Je ne connaissais pas bien le principe du visualiseur et j’étais un peu sceptique au départ quant à son utilisation. Pour projeter une image fixe, je préfère la prendre en photo avec la tablette (dont la caméra est de très bonne qualité) plutôt que de m’enquiquiner avec le visualiseur. Par contre, le visualiseur devient très intéressant quand il s’agit de montrer certaines compétences procédurales. Je l’utilise ainsi régulièrement en sciences (lors de la mise en commun, les élèves construisent leur montage devant le visualiseur), en maths (pour aborder les fractions avec des bandes-unités (Ermel) ou en géométrie pour développer les compétences en tracés). Je m’aperçois, aujourd’hui, que je l’utilise souvent plusieurs fois par jour. Quant au vidéoprojecteur, rien à dire, il est parfait pour moi (mise à part peut-être le son qui est grésillant). Pour Bruno, voici une photo de mon installation en classe.

JPEG - 2.9 Mo

Emilie :

Alors, voilà mon installation. J’ai un coin regroupement devant le tableau. J’ai téléchargé Pages et j’ai pu faire un exercice de tri avec des étiquettes déplaçables. Les élèves étaient contents de venir déplacer les étiquettes sur la tablette. J’ai également testé le visualiseur pour la lecture et la présentation d’un exercice. C’est pratique pour suivre ou montrer sans passer sans cesse devant l’écran. Je suis à la recherche d’applications pour pouvoir facilement annoter un texte (entourer, souligner, ...) parce que la précision du tactile rend les choses difficiles sur traitement de texte.

Floriane, enseignante d’histoire-géographie, nous explique comment le kit a changé sa façon de faire cours

J’ai installé une version gratuite de l’application keynote et depuis je prépare tous les cours dessus. Elle permet de réaliser de façon très rapide et facile des diaporamas. J’y intègre tous les documents du livre que je souhaite travailler avec eux, il suffit de les prendre en photo avec la tablette. Je projette aussi souvent des extraits vidéos de l’INA. Pour cela je les télécharge d’abord depuis mon ordinateur puis je les ouvre avec l’application appropriée. Ensuite il suffit de connecter la tablette à l’ordinateur et de synchroniser le contenu. Les élèves ont globalement beaucoup apprécié ce changement dans la façon de faire cours !

Enfin Richard, enseignant de lettres classiques, teste plusieurs utilisations possibles du matériel

J’ai pour ma part fait diverses expériences depuis le début de l’année : en français : projeter le texte et surligner au fur et à mesure du travail (1ère STMG, 2de) : clairement efficace, mais peu ergonomique pour moi pour le moment [...], projeter les documents (textes, photos, extraits de film) dont j’ai besoin pour les cours de TL : plutôt utile, du moins en terme d’économie de papier et de temps de distribution. Et cela permet de travailler plus longtemps sur des photocopies qui auraient été oubliées ou perdues. Projeter un film [...] : pour le regarder, superbe, mais la manipulation avec le doigt ne me met pas encore à l’aise ; mes propres films et extraits ne sont en outre pas en mp4, et leur conversion demande du temps. [...] En grec : je n’ai pas trouvé de grec polytonique, mais l’utf8 reste correctement lu, donc pas de problème de lecture et de projection. En latin (Terminale) malgré les mêmes habitudes de manipulation à prendre, je compte bien leur faire écrire les traductions sur tablette à un moment.

Partager

Enregistrer au format PDF
Imprimer cette page (impression du contenu de la page)