ENT et climat scolaire

Dématérialisation du carnet de correspondance

Étude de cas au collège République à Nanterre

Comme de nombreux établissements des Hauts de Seine, le collège République à Nanterre utilise l’Environnement Numérique de Travail « ENC92 » et l’équipe éducative s’en empare progressivement depuis trois ans.

La genèse du projet de dématérialisation

Au retour des Netjournées, le forum de pratiques numériques organisé chaque année par l’éditeur de l’ENT en mars 2017, une des conseillères principales d’éducation et référente numérique de l’établissement, Nathalie Nagy-Kochmann, a eu l’idée de proposer une démarche de dématérialisation du carnet de correspondance en exploitant les services de l’ENT.

Ce projet, construit et piloté avec la direction de l’établissement, MM. Buteau et Jeulin, a été proposé à la communauté éducative et validé lors du Conseil d’Administration de l’établissement en juin 2017, pour un lancement en septembre 2017.

Des objectifs en faveur de la dématérialisation du carnet de correspondance multiples

  • résoudre les conflits entre enseignants et élèves pour la remise du carnet suite à un problème de discipline ;
  • accentuer une communication plus régulière avec les familles ;
  • réduire l’usage de papier.

L’accompagnement

Dès la rentrée de septembre 2017, un dispositif d’accompagnement global, des familles et des enseignants a été mis en place pour s’assurer la bonne prise en main des services de vie scolaire intégrés à l’ENT.

  • Accompagnement des familles : Afin de garantir un accompagnement de proximité, une formation a été proposée aux parents sur dix jours (cinq sessions de formation à destination des familles, plus un accompagnement individuel lorsque cela était nécessaire). Le collège s’est appuyé également sur le maillage local des associations de quartier qui interviennent régulièrement dans le cadre d’assistance numérique et d’insertion sociale.

Cet accompagnement ouvert sur le quartier fut un succès avec une présence de 60% des parents lors de ces réunions de formation.
Les parents, formés à cet usage de l’ENT, sont invités à consulter une fois par semaine l’ENT et le « carnet numérique » où sont consignés notamment les problèmes de discipline.
Les familles sont prévenues par le biais d’un SMS en cas de problème de comportement et elles sont invitées à consulter l’ENT pour plus de détails.

Le taux de retour est très satisfaisant.

  • Accompagnement des enseignants : Les nouveaux enseignants ont été formés et l’ensemble du personnel a reçu des consignes d’uniformisation des pratiques.
    Les enseignants disposent également du droit de saisir les retenues et des exclusions de cours.
    Pour gérer les sorties des élèves, le principal adjoint a mis en place un modèle de petite carte plastifiée (au format A5) comprenant juste l’identité de l’élève avec sa photographie et son emploi du temps.
    Une période de trois semaines a été nécessaire pour que chacun puisse intégrer ces nouvelles habitudes.

Des résultats encourageants

Les résultats sur le premier trimestre 2017 sont positifs.

  • Il n’y a plus de conflits liés au refus de donner son carnet, ce qui apaise fortement les relations enseignants/administration/élèves.
  • Les élèves n’ayant plus intérêt à « perdre » leur carnet ont peu d’intérêt à oublier leur carte scolaire qui leur permet de sortir de l’établissement, les oublis sont peu nombreux.
  • La campagne d’accompagnement a permis de mettre à jour les données des familles dans l’ENT et par conséquence de faciliter le contact avec les familles.
  • Les relations avec les familles se sont améliorées : la communication écrite via l’ENT est plus importante que celle qui pouvait être faite dans un carnet de correspondance papier traditionnel et notamment les justifications écrites sont plus régulières et précises.
  • L’usage régulier par les équipes éducatives permet d’obtenir des données statistiques plus importantes de vie scolaire et avec une plus grande régularité, ce qui aide les professeurs principaux à réaliser des comptes rendus plus complets lors des réunions avec les parents et lors du conseil de classe.
    Les retours hebdomadaires qui sont faits aux professeurs principaux sont très appréciés. Ils permettent aussi de relever les types de problèmes posés en classe par les élèves.
  • Le service de vie scolaire dispose d’un suivi hebdomadaire des remarques permettant une visibilité plus globale des élèves et des motifs de sanctions (essentiellement bavardage, travail non rendu et perturbation du cours).
  • Le nombre de saisies de retenues et de sanctions est en légère baisse.
  • Le nombre de visites et de visiteurs en un an a fortement augmenté, ce qui permet d’associer davantage d’utilisateurs et de développer fortement les usages de l’ENT.

La mise en place de ce dispositif de dématérialisation du carnet via un ENT se développe dans l’académie. Cette étude de cas au collège République à Nanterre montre la plus-value du service numérique pour aider à améliorer le climat scolaire dans l’établissement et comme outil de pilotage de la politique éducative.

Propos recueillis auprès de Mme Nathalie Nagy-Kochmann, CPE

Tutoriel de fabrication de la carte de collégien

Cliquez sur la carte ci-dessous pour découvrir ses secrets de fabrication :

PDF - 847.8 ko
Didacticiel de fabrication de la carte

L’interview de Olivier Jeulin et Nathalie Nagy-Kochmann lors de leur présentation durant les Netjournées 2018.