Habiter un littoral industrialisé, l’exemple du port de Nagoya au Japon.

A partir de Google Earth, les élèves devaient repérer les infrastructures et l’organisation d’un port industrialisé. Travaillant par groupe de deux ou trois élèves, les élèves ont rapidement pris l’outil en main pour la navigation (zoom et déplacements). Ils disposaient d’un croquis du port de Nagoya sur lequel il y avait des numéros pour lesquels ils devaient retrouver les produits entreposés et les activités industrielles qui y étaient reliées : port pétrolier avec raffinerie, port minéralier avec la sidérurgie, stockage des voitures Toyota, quais à conteneurs… Les élèves devaient aboutir à une définition d’une zone industrialo-portuaire, comprendre le lien étroit entre les activités industrielles et les activités portuaires.

Puis ils devaient mesurer la longueur du port et celle d’un quai à conteneurs. Enfin, ils devaient compléter le croquis en fonction de la légende. Il s’agissait de faire comprendre aux élèves que le port de Nagoya ne cesse de s’agrandir par la construction de terres-pleins pour accueillir des bateaux de plus en plus gigantesques.

Les élèves ont été curieux, se posaient des questions pour deviner les marchandises et les élèves habituellement passifs se sont révélés très intéressés. Le manuel de 6e proposait des photographies du port mais le fait de pouvoir zoomer sur le logiciel, de découvrir par eux-mêmes les marchandises et de pouvoir se « balader » dans le port a réellement enthousiasmé les élèves. C’est un outil très stimulant.

Ci-dessous la fiche d’activité.

PDF - 586.3 ko

Partager

Enregistrer au format PDF
Imprimer cette page (impression du contenu de la page)