Premier degré

Bouge ta cl@sse

Projet académique Versailles 2020

Le projet « Bouge ta cl@sse » s’inscrit dans le cadre du projet académique Versailles 2020 et du 3e axe de la feuille de route numérique 2016-2017 « Repenser les lieux/Mobiliser tous les lieux pour enseigner et apprendre ».
Ce projet est réalisé en partenariat avec la commune d’Élancourt, la circonscription d’Élancourt et la Délégation académique au numérique éducatif.

Il se déroule en 2 phases :

Phase 1 : une phase d’expérimentation en cours

Elle a été lancée en mars 2016 avec l’ouverture d’un concours destiné aux enseignants de la circonscription d’Élancourt. Son objectif : mener une réflexion autour des espaces d’apprentissage afin de proposer un aménagement innovant répondant aux besoins des élèves et des enseignants du 21e siècle.

JPEG - 33.2 ko
JPEG - 32.8 ko
JPEG - 52 ko


7 projets (dont un incluant 2 classes) ont retenu l’attention du jury.
La mise en œuvre de ces projets va être accompagnée par la Dane. Les enseignants lauréats et plus largement l’ensemble des enseignants de la circonscription intéressés vont bénéficier d’une formation spécifique au cours de l’année scolaire. Dans le cadre du cycle 3, cette formation s’adresse également aux 4 collèges de secteur.

Phase 2 : une phase en cours d’élaboration

En cours d’élaboration, cette phase veut proposer à tous les établissements scolaires de l’académie écoles, collèges et lycées) d’expérimenter une démarche de rénovation et d’aménagement des espaces scolaires pour la réussite de tous en favorisant l’utilisation des outils et services numériques.
Pour les accompagner, différents dispositifs sont à l’étude :

  • créer des espaces de découverte, d’initiation et de formation autour des lieux d’apprentissage
  • Proposer un espace-type permettant aux enseignants de faire évoluer leurs pratiques pédagogiques
  • Expérimenter des espaces flexibles multifonctionnels prenant en compte les évolutions des usages numériques (EIM, BYOD…)
  • Développer des espaces multiactivités pour favoriser le travail du cycle 3 (formation, accompagnement...)

Au-delà du projet, tous les enseignants sont encouragés à entamer cette réflexion autour des espaces d’apprentissage que l’on pourrait résumer par une question de Jean-Paul Moiraud : « Quelle tension du corps pour quelle attention de l’esprit ? ».