Travaux pratiques : Un attribut commun à tous les êtres vivants

Objectif : Trouver un attribut commun aux êtres vivants grâce à des observations microscopiques.

Lors de séances de TP précédentes, les élèves ont appris à réaliser un dessin d’observation et à utiliser un microscope.
Ici, ils vont devoir réaliser eux-mêmes la préparation microscopique d’un épiderme d’oignon en suivant les consignes d’une fiche de TP et devront réinvestir des savoirs faire en ce qui concerne le dessin d’observation et le réglage du microscope.

PDF - 110.2 ko
Fiche TP élève

Ils doivent aussi parallèlement réaliser le compte rendu du TP grâce à la tablette en insérant une photo de chaque étape de manipulation. A eux de réfléchir à la photo la mieux appropriée. Le document à compléter a été envoyé via l’adresse de courriel des tablettes. Il a pu ainsi être rapidement récupéré en ouvrant l’application de courriel (gain de temps par rapport à un dépôt et une recherche sur l’ENT).

Un des intérêts ici de la tablette est, en posant simplement l’objectif de l’appareil photo sur l’oculaire du microscope, de pouvoir prendre une photo de l’observation réalisée.

Attention cependant, seule petite contrainte pour des résultats simples et rapides réalisables par chaque élève, il faut utiliser des microscopes avec un tube optique droit et non un tube optique coudé.

Les élèves ont ensuite pu réaliser le dessin d’observation sur leurs propres feuilles. On aurait pu envisager de mettre directement les légendes sur la photo en utilisant une application telle que « Skitch » par exemple et de noter le bilan sur le compte rendu.
Cela ne m’a pas paru envisageable faute de temps, le TP étant assez dense.

La tablette a permis un travail plus rigoureux, chaque étape nécessitant la prise d’une photo rendant compte de sa réalisation.
Même si quelques différences existent dans le niveau de manipulation des tablettes, les élèves travaillant en binôme, aucun problème insurmontable n’est apparu.
Le fait de pouvoir garder une trace de ses propres manipulations et observations et un vrai plus, notamment le fait de pouvoir conserver une photo de l’observation réalisée.

Olivier ARCAMONE - Professeur de SVT
collège des Merisiers, JOUY LE MOUTIER