6 janvier, par Malika Alouani

Appel à projet « Imagine ton collège »

Seconde édition

e-éducation Cycle 4 Département des Hauts-de-Seine Département des Yvelines


Une démarche design pour répondre aux besoins des usagers d’un collège aujourd’hui

« Imagine ton collège » est un dispositif ouvert aux acteurs des collèges du 78 et du 92 qui consiste à imaginer l’aménagement d’un ou deux espaces du collège (espace de vie, espace de travail)... Repenser un établissement, c’est avant tout une démarche tournée vers l’action où le croisement des idées et l’expression des besoins doivent tenir une place stratégique avant tout arbitrage.
Ce projet est une initiative ancrée dans une démarche design de co-construction où tous les acteurs, élèves, professeurs, cadres contribuent à identifier une problématique majeure sur laquelle tous vont tenter d’apporter une solution répondant à des besoins et favorisant l’acquisition de compétences.
Ce projet s’inscrit dans la dynamique initiée l’an dernier avec des collèges du 92. Parmi les deux départements conjointement associés, c’est le département des Haut-de-Seine qui pilote le dispositif dans sa globalité. Il assure ainsi un rôle central en tant qu’organisateur et entretient une communication étroite avec de chaque établissement.

Les partenaires du projet

Le 10 octobre dernier, c’est dans le Salon des Aigles de la préfecture des Yvelines à Versailles, qu’ont été réunis les représentants des 16 établissements inscrits à l’appel à projet « Imagine ton collège » version 2019. Ce temps de lancement, conjointement organisé avec le département des Hauts-de-Seine et le département des Yvelines, a permis d’évoquer l’organisation du projet sur l’année et de présenter les différents partenaires qui interviendront auprès des collèges :

Le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement des Hauts-de-Seine (CAUE 92)


Le CAUE est une structure de conseil, de formation et de diffusion de l’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement contemporain. Son expertise a été sollicitée lors d’un premier temps de formation qui s’est déroulé fin novembre.
Les ressources proposées sont des points d’enrichissement pour comprendre les évolutions de l’architecture scolaire à travers l’histoire et ainsi mieux interroger les orientations actuelles ou futures. Fanny Tassel est l’interlocutrice privilégiée des équipes pour apporter son expertise d’architecte aux questions que pourront se poser les élèves et les professeurs.
En lien avec le musée d’histoire urbaine et sociale (MUS) une visite pédagogique de l’école de Plein Air de Suresnes et de l’exposition « Bâtir l’école » se sont déroulées fin novembre.

La plasticienne Brigitte de Malau


Brigitte de Malau, plasticienne, intervient dans chaque établissement. Elle y anime un atelier dont le thème est : la place du corps et des sens dans notre quotidien.

  • Quelle place accorde-t-on à l’éveil des sens dans nos activités ?
  • Comment l’espace d’enseignement et l’espace de vie peuvent-ils être questionnés à travers des dimensions plastiques et sensitives ?

Ces dimensions parallèles participent à prendre du recul et à envisager des possibles en dehors des représentations habituelles. Ce pas de côté nourrit la réflexion et prend ainsi en compte des aspects parfois oubliés dans les espaces de vie et de travail des élèves.

La DANE de Versailles en lien avec les DSDEN


La DANE et les DSDEN 78 et 92 assurent le suivi pédagogique des projets. Les axes d’étayage concerneront à la fois la prise en compte des compétences numériques, mais aussi, de manière plus large, les espaces d’enseignement afin de faciliter l’acquisition de nouvelles compétences.
L’organisation des lieux d’enseignement est un des axes majeurs porté par la DANE. En effet, l’objectif est de former à la e-éducation et d’induire un changement de posture chez l’élève. Il s’agit de l’accompagner à devenir acteur de ses apprentissages en prenant en compte les adaptations nécessaires que favorise le numérique.

L’atelier CANOPE du 92


L’atelier CANOPE 92 propose une aide au niveau des ressources pédagogiques.
Le projet prévoit la modélisation 3D (virtuelle), puis la réalisation d’une maquette de l’espace l’échelle en intégrant des éléments en impression 3D. L’atelier CANOPE 92 reste en appui pour répondre aux éventuels besoins techniques liés à l’utilisation des imprimantes 3D.


L’impulsion souhaitée était d’inviter les acteurs à investir de nouvelles postures afin d’oser expérimenter et travailler autrement. À la suite d’une présentation générale du projet, un atelier de co-construction a également été proposé à tous les représentants présents afin de lancer des pistes et de partager des premières représentations sur des besoins relatifs à leur établissement.
Les activités ont permis de construire un premier tableau des valeurs partagées à retrouver dans un collège. Une première activité brise glace qui a facilité la poursuite des échanges en petits groupes. L’atelier avait pour objectif la réalisation d’une carte mentale issue de la réflexion collective pour répondre aux besoins spécifiques d’un établissement.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)