4 décembre 2017, par Déborah Ades-Clausell

Faire réussir chaque élève avec la e-éducation

Salon Educatice - Novembre 2017

e-éducation


Chaque année, l’enseignant est confronté au même dilemme : faire acquérir à un groupe d’une trentaine d’individualités les mêmes savoirs et savoir-faire. Mais comment personnaliser le parcours de chacun de ses élèves de façon efficace ? Comment proposer un enseignement pour tous les profils cognitifs, favoriser un contexte socio-affectif sécurisant et cultiver la motivation des élèves ?

Pour découvrir comment la e-éducation permet d’accroître l’efficacité du travail de l’enseignant, nous vous proposons un rapide panorama de 4 leviers disponibles sur la plateforme Éléa.

La création de parcours de remédiation pour « apprendre à apprendre »


Outre la possibilité d’intégrer des ressources de toutes natures (texte, image, vidéo), les activités disponibles sont variées, du simple QCM à la réalisation d’un glossaire collaboratif. Elles répondent à la grande majorité des compétences du socle. À chaque étape, l’enseignant explicite ses consignes. Il peut proposer des parcours de remédiation en autonomie comme pour apprendre à réaliser une fiche de révision ou apprendre à mémoriser. Mais l’élève n’est jamais seul, car le professeur accède à la trace de ses activités et peut identifier les obstacles potentiels. Dans le cas des élèves à besoins particuliers, c’est l’équipe dans son ensemble qui peut accéder aux cours et se concerter pour agir ensemble.


La capacité à moduler dans le temps et dans l’espace les activités des élèves


La e-éducation apporte une réponse pour moduler les conditions de travail de l’élève afin de lui permettre d’atteindre le but fixé. Il est possible de différencier les tâches et les apprentissages dans le temps et l’espace. L’élève peut travailler sur tous les supports numériques, dans la classe, au CDI ou chez lui. Il peut œuvrer seul ou en groupe. Le professeur peut déposer des coups de pouce que l’élève consulte selon ses besoins. L’enseignant peut même générer des parcours d’activités différents en fonction des réponses des élèves. Ainsi dans une séquence de SVT à propos de la démarche expérimentale, un parcours spécifique est prévu pour les élèves, selon leurs réponses à un questionnaire.


La possibilité de varier les stratégies pédagogiques pour toucher le plus grand nombre


Pour que chaque élève puisse trouver des repères, il est recommandé de diversifier ses approches pédagogiques. Pédagogie inversée, pédagogie institutionnelle, pédagogie de projet, pédagogie transmissive ou encore pédagogie collaborative peuvent ainsi être conjuguées dans un même parcours au gré de ce que l’enseignant estime pertinent. Ce faisant, chaque élève peut expérimenter de nouvelles formes d’apprentissages, apprendre à mieux se connaître. Par exemple, en éco-gestion, un parcours a été conçu pour apprendre à mener un « projet d’amélioration ». Une première phase est centrée sur les apports théoriques. Une seconde phase correspond à un réinvestissement des acquis pendant le stage. Une troisième phase permet le dépôt du projet sur la plateforme avec un accompagnement par un tuteur. La plateforme offre de nombreuses possibilités pour favoriser la co-construction des savoirs. Des sondages, des wikis, la production de support co-écrits sont disponibles. La seule limite est la créativité de l’enseignant qui peut à la manière d’un metteur en scène susciter l’intérêt de ses élèves.


L’opportunité de consolider la confiance en soi et la motivation.


La e-éducation permet de pallier des difficultés de concentration, d’attention et de motivation. Le séquençage des activités, les consignes explicites, le droit à l’erreur et les interactions possibles modifient le rapport de l’élève au savoir et à l’enseignant.
Une évaluation positive est rendue possible par l’introduction d’éléments de valorisation et de motivation. En empruntant au jeu ses mécanismes, la plateforme permet des mises en situation engageantes (défis) ou en encore l’obtention de badges. Cette gamification des parcours d’apprentissages offre de nouveaux moyens de valoriser l’élève pour développer sa confiance en soi.



Grâce à la plateforme de e-éducation Éléa, l’élève dispose d’un support disponible à tout moment conçu par son enseignant et adapté à ses besoins. L’enseignant peut accompagner ses élèves sans démultiplier les supports. Les équipes pédagogiquespeuvent mutualiser leurs expertises pour co-construire des parcours permettant à chaque élève d’atteindre les objectifs attendus dans les meilleures conditions.


Faire réussir tous les élèves avec la e-éducation
Ce diaporama est à votre disposition.

Bibliographie

· Étienne Bourgeois et Gaëtane Chapelle (dir.), Apprendre et faire apprendre, PUF, 2015
· Sylvain Connac, La personnalisation des apprentissages, ESF, 2015
· Conférence de Jean-Luc Berthier, « Cognition de l’apprenant : quelle place pour le numérique ? », mars 2017
· Conférence d’André Tricot,"Sous quelles conditions le numérique améliore-t-il les apprentissages scolaires ?", mars 2017
· E. Vellas, « Comparer les pédagogies, un casse-tête et un défi », Université de Genève, FPSE, mai 2007

partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)