26 novembre 2020, par Marjorie Bertrand

Les Intrépides de la tech

Promouvoir la place des femmes dans le secteur du numérique

Robotique, Nouveaux Langages et Mondes Numériques Cycle 4 Lycée Région - Académie


Agir pour davantage de mixité dans la tech

Ada Lovelace
Par Alfred Edward Chalon

1842 : Ada Lovelace créé le premier programme informatique, le premier codeur informatique au monde est donc une codeuse.

Pourtant, en France comme dans le reste de l’Europe, les femmes restent encore aujourd’hui massivement sous-représentées dans les métiers du numérique. Les causes ?

  • les stéréotypes de genre encore largement diffusés dans notre société qui prêtent aux garçons des compétences quasi innées pour certains domaines,
  • l’auto-censure des filles, qui sous le poids de la famille et de la société, s’interdisent d’embrasser certaines carrières scientifiques et techniques.

Sensibiliser, informer et accompagner massivement les jeunes filles pour les encourager à s’intéresser et à s’orienter vers ce secteur d’avenir, que représente le numérique, sont les objectifs que s’est fixé le collectif « Les intrépides de la tech ».

Le projet réunit quatre partenaires :

Simplon Foundation
Magic Makers
La compagnie du Code
JobIRL

Il a été sélectionné dans le cadre du premier appel à projet de la Fondation Femmes@Numérique et vise les jeunes de niveau collège et en particulier les jeunes filles les plus touchées par la fracture numérique (collèges REP/REP+, QPV, zone rurales,...).
Mis en place en 2020 dans deux académies pilotes (Montpellier et Versailles) il sera étendu à toute l’ile de France, et les régions PACA, Nouvelle Aquitaine et Auvergne Rhône Alpes au cours de l’année scolaire 2020/2021.

Le projet Intrépides de la Tech est un exemple parfait de ce qui peut être mené collectivement pour agir concrètement sur le manque criant de femmes dans le secteur des technologies et du numérique. Institutions, entreprises, associations, écoles, individuels, nous pouvons tous agir pour changer nos regards et encourager les jeunes-filles à s’orienter vers ces filières passionnantes et pleines d’avenir !
Aurélie Jean, Docteur en sciences, numéricienne et entrepreneuse. Marraine du projet


Rétrospective de l’expérimentation menée en 2020

Pour les collèges inscrits au projet « les Intrépides de la Tech » lors de l’année scolaire 2019/2020, deux ateliers dans les salles informatique des établissements étaient programmés. Malheureusement, la crise sanitaire a contraint à repenser leur organisation en classe virtuelle.

Atelier n°1 : un atelier de découverte


  • 30 minutes d’initiation à la culture numérique et échange sur les enjeux de la question du genre dans le secteur
  • 45 minutes de programmation d’une carte électronique Arduino grâce au simulateur TinkerCad

Les élèves ont pu échanger lors de la première partie de cet atelier, ils ont découvert que le numérique était bien plus présent qu’ils ne l’imaginaient dans nos vie et dans la majorité des métiers. Ils ont aussi appris que malgré le fait que plusieurs femmes aient été précurseurs dans le domaine du numérique (Ada Lovelace, Hedy Lamarr) elles étaient sous représentées dans les métiers du numérique.
Pour la partie programmation et électronique, après les explications techniques concernant la carte programmable arduino, les élèves ont effectué un programme permettant de faire clignoter une led et de faire varier le temps de clignotement. Cet initiation leur a beaucoup plu, en peu de temps, ils ont pu apprendre les bases de la programmation et obtenir un résultat concret.

50 élèves de collèges de l’académie de Versailles ont suivi en mai un atelier découverte Intrépides de la Tech animé par le Fablab simplonco.

Atelier n°2 : initiation à l’intelligence artificielle (IA)


Initiation à l’Intelligence Artificielle à destination des jeunes-filles. Uniquement les filles sont « acceptées » dans cet atelier qui dure près de 2 heures.
Cette séance, est partagée en plusieurs activités :

  • Accueil et premier échange sur l’IA
  • Activité débranchée : introduire le concept de Machine Learning avec le jeu de Nim
  • Expérimentation sur Teachable Machine : comment entraîne-t-on un programme à classifier des images ?
  • Partage et discussion autour des données et des biais
  • Démonstration de la communauté Intrépides de la tech sur JobIRL
  • Intervention d’une femme de la tech
  • Débrief
Exemple Teachable Machine
la communauté en ligne
JobIRL
Après avoir télécharger des photos de chien dans une première classe de photos puis de chats dans une deuxième classe, lorsque les élèves proposent une image de chien à leur webcam (ou sous forme de fichier), le programme reconnait que c’est un chien !
Les jeunes filles qui rejoignent la communauté auront des informations sur l’orientation, découvrir des femmes qui travaillent dans la tech, trouver un stage ou encore échanger avec d’autres jeunes filles.




Envie de rejoindre le projet en 2020/2021

Cette année, l’atelier découverte peut se faire en classe pour les élèves et en distanciel pour les intervenants. Un groupe peut être en atelier avec un animateur et l’autre avec l’enseignant (le kit pédagogique étant fourni).
Le stage IA, lui, se déroulera en présentiel pour tous. L’idéal est d’inscrire deux classes de l’établissement afin que deux enseignants soient disponibles pour accompagner le groupe des filles et le groupe des garçons.

Les ateliers des Intrépides de la Tech sont ouverts aux classes de quatrième, troisième et seconde.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

academie

Bonjour et bienvenue
sur le site de la DANE

Retrouvez toute l’actualité fraiche sur :

Qu’est ce que la DANE ?

La délégation académique au numérique éducatif (DANE) est un service du rectorat chargé de proposer, auprès du recteur, une stratégie académique déclinant les orientations nationales de développement et de formation aux usages du numérique, d’animer la mise en oeuvre de cette feuille de route numérique et d’en évaluer les résultats.

En savoir plus

0 | 1 | Tout afficher

Aide