11 février, par Aurélie Heuveline

Le lycée de demain - Aménagement des espaces scolaires

Un atelier itinérant à l’école Centrale Supélec

Séminaire des proviseurs de l’académie de Versailles

Lycée


Un lieu d’exception

C’est à l’école Centrale Supélec sur le Campus de Paris-Saclay que s’est déroulé, le 15 octobre 2019, le séminaire des proviseurs. Cet établissement fait figure de référence sur le plan pédagogique et architectural. Au cours de cette journée, les équipes de direction des lycées ainsi que les cadres de l’académie de Versailles ont bénéficié d’ateliers leur permettant d’échanger sur la réforme du lycée. C’est dans ce contexte que l’atelier itinérant a été proposé afin de faire découvrir les tendances actuelles en termes d’aménagement des espaces scolaires. Le parcours proposé a été co-animé par le groupe e-éducation de la DANE de Versailles et Thomas Renais, Directeur du Patrimoine Immobilier et de l’Environnement de Travail de l’école Central Supélec.

Trois principes à l’origine de l’aménagement

Une identité forte et claire

L’organisation des bâtiments est le reflet de la volonté de former des ingénieurs de haut niveau scientifique sur plusieurs domaines de compétences : scientifiques, techniques, économiques, sociaux, humains et environnementaux.

Une ouverture sur l’extérieur

Les bâtiments du campus sont librement accessibles aux étudiants mais également aux populations environnantes. Certains espaces comme le Fablab sont d’ailleurs utilisés par des entreprises proches du campus.

Une mixité entre espaces d’enseignement et de recherche

La création d’ambiances mêlant à la fois des espaces de recherche et d’enseignement favorise la sérendipité. L’immense hall avec son espace de restauration représente le cœur de l’établissement et est un lieu de rencontres entre les différents acteurs.


Les aménagements

Les amphithéâtres

L’école possède de nombreux amphithéâtres, tous équipés à l’identique afin de faciliter l’appropriation des lieux par les enseignants et les étudiants. Dans ces espaces particulièrement adaptés au cours magistraux, le numérique tient tout de même une place importante. Il permet notamment la diffusion en ligne de contenus et offre la possibilité de suivre le cours et de communiquer avec l’enseignant et les autres élèves à distance et à l’international. À l’école Centrale Supélec, les cours peuvent être filmés et diffusés, en direct, dans d’autres salles pour accueillir davantage d’étudiants.
Madame La Rectrice de l’Académie de Versailles, Charline Avenel, accompagnée par Monsieur le Ministre de l’Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer, a accueilli les personnels dans un amphithéâtre d’exception leur permettant d’entrevoir un des lieux repensés du site.


Les salles de cours

La diversité des espaces, leur modularité ainsi que leur flexibilité est un autre axe fondamental de l’aménagement.
Aujourd’hui, les établissements sont équipés de terminaux mobiles de communication (tablettes, ordinateurs portables). L’école Centrale Supélec innove en mettant en place des modalités de connexion aux réseaux (réseau internet et réseau électrique) adaptées aux différentes salles de cours pour permettre aux étudiants d’utiliser le numérique en toute simplicité. Pour varier les modalités pédagogiques, les salles de cours sont équipées de murs collaboratifs et de mobilier modulable. Elles sont flexibles car elles permettent différentes configurations de l’espace en fonction des besoins pédagogiques.


Les espaces de circulation

Tout comme les salles de cours, les espaces de circulation sont modulables en fonction des besoins. Les couloirs et autres espaces de circulation sont transformés en « espaces capables » d’accueillir des activités pédagogiques autonomes. Les étudiants, acteurs de leurs apprentissages, profitent de ces espaces pour apprendre entre pairs, réviser et produire.
À l’école Centrale Supélec, les espaces de circulation occupent 40 % des locaux. Ils accueillent différentes pratiques pédagogiques et se transforment en fonction des besoins. Les « espaces capables » sont également bien reliés aux réseaux et permettent aux étudiants de travailler en autonomie.

Un fablab ouvert sur l’extérieur

L’ouverture vers l’extérieur est un des trois principes à l’origine de l’aménagement de l’école Centrale Supelec. Ainsi, un fablab est accessible depuis l’extérieur de l’école. Il est à la fois ouvert aux étudiants mais aussi aux chercheurs et aux entreprises environnantes. Cet espace donne accès à de nombreux outils de conception pour prototyper librement et facilement. L’ espace fablab permet de mutualiser des moyens et de favoriser les échanges entre les différents utilisateurs de ce lieu. On y va notamment pour réaliser des maquettes, modéliser des prototypes, scanner/imprimer en 3D. C’est un moyen de développer une culture de l’innovation par la pratique, en permettant à chacun de confronter ses idées au réel.

 
 

Les grandes tendances en matière d’aménagement des espaces scolaires

Ainsi, l’atelier itinérant qui a été proposé à l’occasion du séminaire des proviseurs illustre bien les grandes tendances actuelles en matière de réaménagement des espaces scolaires que sont l’ouverture des établissements vers l’extérieur, la modularité et la flexibilité des espaces ainsi que la transformation des espaces de circulation en « espaces capables » d’accueillir des activités pédagogiques autonomes. Une source d’inspiration pour les personnels d’encadrement !

Pour en savoir plus :

Portfolio

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

academie

Bonjour et bienvenue
sur le site de la DANE

Retrouvez toute l’actualité fraiche sur :

Un maillage Académique

Les médiapôles et les conseillers de bassin pour le numérique sont un relais local de la Dane, dans chacun des 24 bassins de l’académie, à proximité des établissements et des équipes pédagogiques.

En savoir plus

0 | 1 | Tout afficher

Aide