e-éducation

Éléa et « Devoirs Faits », quelle plus-value ?

Vers un accompagnement plus personnalisé des élèves en difficulté.

Cycle 3 Cycle 4 Académie

Mis à jour le jeudi 10 novembre 2022

La plateforme Éléa a prouvé son utilité dans le travail à distance ; elle s’avère cependant également efficace pour les apprentissages en présentiel.

À Deuil-la-Barre, le collège Émilie du Châtelet a testé une utilisation qui a permis non seulement d’entraîner et de motiver les élèves, mais aussi de mettre en place une meilleure différenciation, en permettant aux enseignants de changer de posture pour accompagner les élèves au plus près de leurs besoins.

Entraîner les élèves lors des ateliers « Devoirs faits » : pourquoi Éléa ?

Les intervenants «  Devoirs Faits » du collège Émilie du Châtelet utilisent la plateforme Éléa lors de leurs ateliers depuis un an.

Cette expérimentation a débuté au printemps 2021, avec l’organisation d’un rallye mathématiques en 6e, dans le cadre de la liaison école-collège. Pour participer à cette rencontre, les élèves de 6e doivent maîtriser les tables de multiplication. Or, au sortir du premier confinement, dans un contexte de reprise anxiogène, l’équipe pédagogique constate que nombre d’entre eux manquent de pratique, de confiance en eux et sont parfois encore hésitants lorsqu’on les interroge sur le fameux « 7 × 8 » : ils ont besoin d’un entraînement régulier.

Il est nécessaire de fournir aux élèves en difficulté des outils d’apprentissage en autonomie. Le collège dispose de tablettes fournies par le Conseil Départemental, sur lesquelles il est possible de réaliser ce parcours. Le site Calcul@tice de l’Académie de Lille retient l’attention des professeurs, car il propose des exerciseurs ludiques adaptés au niveau 6e, mais également des outils niveau CM2 pour les élèves ayant des lacunes. La plateforme Éléa permet de créer un parcours spécifique intégrant ces outils, tout en guidant davantage les élèves avec des consignes, et en facilitant l’accès aux exercices puisqu’un connecteur Éléa est intégré à l’ENT. Après concertation, les professeurs décident donc de l’utiliser.

Bouton "découvrez le parcours" qui redirige vers le site communaute.elea
Lien vers le site communaute.elea
Bouton "découvrez le parcours" qui redirige vers le site communaute.elea

Quelle organisation pour quelles plus-values ?

Une première séance de prise en main en classe, avec le TNI, permet de balayer la multitude d’exerciseurs proposés.

Durant les séances suivantes, le parcours est utilisé pendant une quinzaine de minutes par atelier – en général en fin de séance, lorsqu’un devoir noté dans le cahier de texte a été terminé et visé par l’intervenant comme « bien fait ». Cela encourage l’élève à effectuer au moins deux tâches par atelier – ce qui n’est pas forcément évident pour les élèves inscrits au dispositif.

Les intervenants qui utilisent ce parcours constatent une mise en activité efficace ainsi qu’une réelle motivation due à la fois à l’interface ludique et à l’attrait pour l’usage des tablettes. Autre point positif : les outils utilisés par les élèves permettent de s’auto-corriger, ils avancent donc à un rythme personnalisé. De leur côté, les intervenants libèrent du temps pour accompagner des élèves les plus en difficulté dans d’autres matières. C’est un combo gagnant-gagnant.

À l’aide du tableau de suivi de la plateforme Éléa qui permet d’observer l’avancée des élèves, l’équipe constate que ces activités sont parfois prolongées en autonomie à la maison.

Les élèves sont demandeurs et plébiscitent la plateforme, et des élèves non inscrits au dispositif « Devoirs Faits » demandent à être rattachés au parcours afin de tester les applications proposées.

Quel bilan ? Quelles perspectives ?

Cette expérimentation réussie a encouragé l’équipe pédagogique du collège Émilie du Châtelet à élargir le champ des possibles. Aujourd’hui, le parcours est enrichi d’exercices en français et en anglais et d’autres matières vont venir l’étoffer avec la création de nouvelles sections.
Voici quelques exemples d’intégration d’autres plateformes dans Éléa :

captures des exemples d'activités dans éléa
captures des exemples d’activités dans éléa

Des exemples d’activités dans Éléa : exercices d’application de grammaire et de conjugaison, exercice pour la mémorisation du lexique, un exerciseur.

Une innovation pédagogique qui prend de l’ampleur dans l’établissement et qui touche tous les publics

Un parcours « Devoirs Faits » similaire pour les niveaux 4e et 3e est en cours d’élaboration et un sondage est déjà en ligne via la plateforme pour permettre aux élèves d’évaluer le dispositif en milieu d’année afin de le faire évoluer.

Enfin, les consignes au format audio permettent aux élèves DYS de naviguer avec plus de facilité et favorisent leur autonomie en cas de difficultés de lecture – des écouteurs sont disponibles lors des ateliers.

En savoir plus sur Éléa

Pour utiliser la plateforme lors de l’organisation des ateliers du dispositif « Devoirs Faits » ou vous approprier les contenus de plus de 200 parcours disponibles sur la ÉLÉAthèque et les modifier, ou tout simplement pour vous former, vous pouvez consulter les ressources suivantes :

Dans la même rubrique

Article rédigé par Isabelle Soriano, Camille Fossiez