E-éducation

Gamification sur la plateforme Elea

Nouveautés et perspectives

La plateforme Elea a été pensée pour être intuitive et le Moodle de base a été retravaillé et épuré afin que les utilisateurs s’y retrouvent facilement. Mais cette plateforme a aussi été imaginée dans le but de pouvoir gamifier ses parcours pédagogiques.

Pour un rafraîchissement sur le concept de gamification et l’application aux séquences pédagogiques, voir : Gamifiez votre séquence !.

Sur la plateforme Elea, 3 outils permettent la gamification d’un parcours :

  • Les cartes de progression
  • Les badges
  • L’imagination de l’enseignant

Les cartes de progression

Les cartes de progression existent dans la grande majorité des jeux. De Candy Crush à World of Warcraft en passant par Mario Bros, Zelda, et tant d’autres, les joueurs peuvent suivre leur progression sur une carte, animée le plus souvent, qui leur permet de :

  • connaître le nombre d’activités à réaliser pour passer un niveau,
  • prendre conscience de leur progression,
  • se positionner par rapport aux autres joueurs si la carte est partagée.

Le jeu joue avec la curiosité du joueur qui cherche à passer les étapes les unes après les autres, à déverrouiller de nouvelles activités, à ouvrir de nouvelles portes.
Sur Elea, ce procédé est utilisé. Les activités du parcours s’affichent sur la carte de progression et sont marquées d’un pictogramme évoluant en fonction du statut d’achèvement de l’activité  : fait, à faire, verrouillé.
Il est même prévu que la carte s’affiche entre chaque activité, montrant ainsi à l’élève s’il a validé ou non l’activité et s’il peut avancer dans le parcours. (Cliquez sur l’image pour avoir une idée de l’animation.)

GIF - 1.5 Mo

Les badges

Cette notion d’achèvement est accompagnée de la possibilité d’octroyer des badges. Ces derniers sont définis par l’enseignant qui choisit leur visuel, leur nom et la ou les activités qu’ils valident. En choisissant soigneusement les noms, il est alors possible de sanctionner la validation de certaines compétences par l’acquisition des badges. Ces derniers peuvent aussi n’être que des bonus d’encouragement si l’enseignant le souhaite.

Afin que l’acquisition de ces badges soit quelque chose de recherché par les élèves, un visuel dynamique a été développé pour rendre cette récompense visible et un peu exceptionnelle. Le badge apparaît, des étoiles brillent autour puis il va se ranger dans le profil de l’élève, l’encourageant ainsi à aller vérifier le nombre de badges obtenus et les compétences associées.

Reste à bien réfléchir l’octroi des badges. En effet, du point de vue enseignant 3-5 badges par parcours peut sembler raisonnable. Mais l’élève, lui, réalise beaucoup plus de parcours. S’il obtient 10 badges en 1h de travail en ligne, il risque de se lasser et l’aspect acquisition et curiosité lié au badge disparaîtra rapidement.

Votre imagination

C’est tout naturellement qu’on en arrive à l’imagination de l’enseignant. Gamifier un parcours c’est aussi le scénariser, trouver une trame originale, avec de l’intrigue et un dénouement final. Si la carte de progression et les badges sont des outils facilitateurs de gamification, ils perdront vite leur effet sans scénario bien pensé et réfléchi qui entraîne les élèves dans une quête, une enquête, une découverte. Cette scénarisation peut être filée sur plusieurs parcours et trouver des échos dans la salle de classe pour être plus convaincante.

L’enseignant doit alors laisser libre cours à son imagination ; s’inspirer des livres dont vous êtes le héros, des jeux de rôles ; chercher des images qui sauront captiver l’attention des élèves ; transformer la connaissance en trésor à découvrir, en outils à maîtriser pour passer les étapes.
De cette scénarisation dépend l’engagement des élèves dans l’expérience de gamification.

À vous de jouer !