E-éducation

La e-éducation dans l’académie de Versailles

Enseigner et apprendre avec le numérique

axe1
Depuis la rentrée 2015, la e-éducation est un projet phare dans l’académie de Versailles. Mais qu’est-ce que la e-éducation ? Pourquoi mettre en place un tel projet ? Pour mieux comprendre, faisons un point d’étape dans cette mise en place.

De la e-formation à la e-éducation

Depuis les années 1990, la notion de e-learning (apprentissage en ligne) s’est diffusée largement dans le domaine de la formation puis celui de l’enseignement. La e-formation (formation en ligne) a montré l’intérêt de développer des méthodes d’apprentissage pour transmettre connaissances et compétences grâce à l’utilisation de plateformes accessibles via internet. Cette approche est reprise dans le cadre de la e-éducation en mettant à destination des élèves des scénarios pédagogiques en ligne.

Constats dans l’académie de Versailles

Partant du succès de la mise en place de la e-formation dans l’académie, dès 2011, plusieurs initiatives locales se sont développées. Elles sont menées par des enseignants désireux d’expérimenter les méthodes de la e-formation sur les apprentissages de leurs élèves.
Suivies par les conseillers numériques de bassin, certaines de ces initiatives se sont rapidement élargies à l’échelle du bassin.

C’est le cas en particulier depuis 2012 dans le bassin d’éducation de Rambouillet (Yvelines) avec la plateforme de e-éducation « Extrapolatice ». Cette plateforme permet aux enseignants de concevoir des parcours en ligne à destination de leurs élèves, d’élaborer de véritables scénarios d’apprentissage mettant en œuvre une pédagogie différenciée et de proposer des parcours de remédiation.
Ce sont ces initiatives qui ont servi de base à l’élaboration du projet académique de e-éducation.

Le développement de la e-éducation dans l’académie

Issu du Groupe de travail intercatégoriel et interniveau (GTI) chargé du numérique, un groupe de travail (GT) a été constitué pour réfléchir et mettre en œuvre le projet de e-éducation dans l’académie.
Une question a fondé la trame de base de cette réflexion : quel sens donner à l’expression « e-éducation » en fonction de l’existant et de nos constats sur le terrain  ?
Déjà employé dans les publications ministérielles, le terme englobe deux idées principales : enseigner avec le numérique et apprendre avec le numérique.

Des expériences du terrain, et avec l’appui des enseignants impliqués, nous avons pu déduire également ces trois éléments de définition (voir schéma ci-dessous)  :

  • rendre l’élève davantage acteur de ses apprentissages grâce au numérique en mettant en œuvre une pédagogie inversée ou une pédagogie de projet ;
  • redéfinir les temps d’apprentissage en lien avec l’usage du numérique éducatif pour prendre en compte le potentiel des plateformes en ligne ;
  • repenser les lieux d’apprentissage pour faciliter l’usage des outils numériques pour adapter les salles de classe ou les établissements aux nouveaux usages.

À partir de cette définition, quatre axes principaux structurent le projet académique de e-éducation : la création et le développement de la plateforme Éléa, la mise en place de formations et d’un accompagnement sur la e-éducation, l’intégration des outils pré-existants.

La plateforme Éléa
Le succès de la plateforme expérimentale « Extrapolatice » a permis la création et le développement d’une plateforme du même type nommée « Éléa » disponible pour tous les élèves de l’académie et accessible via les ENT. Depuis janvier 2016, elle est expérimentée dans 36 écoles, collèges et lycées de l’académie. Résolument tournée vers une prise en main simple pour tous les utilisateurs, Éléa permet la création de parcours d’apprentissages motivants et adaptés aux besoins des élèves.

Mise en place de formations sur la e-éducation
Des formations ont été conçues pour aider les enseignants et les personnels d’encadrement à la mise en œuvre de la e-éducation. Ces formations, accessibles via le programme académique de formation (PAF) depuis la rentrée 2015, ont pour objectif de sensibiliser aux principes et aux enjeux de la e-éducation. Les enseignants qui le souhaitent peuvent également suivre une formation pour créer leurs premiers parcours sur la plateforme académique Éléa.

Pour en savoir plus sur les formations : Le dispositif académique de formations

Accompagnement des personnels engagés dans le projet
Pour faciliter la mutualisation des ressources et encourager les échanges de pratiques, un réseau de professeurs engagés dans la e-éducation est en cours de construction à l’échelle académique. Des enseignants issus des groupes d’expérimentations académiques (GEP) sont identifiés comme des référents e-éducation et les forums des usages numériques permettent de valoriser les usages pédagogiques liés à la e-éducation.

Pour en savoir plus sur le dispositif d’accompagnement des personnels : Accompagnement des conseillers de bassin et des formateurs au numérique

Intégration des outils numériques pré-existants au projet
Une réflexion est menée pour intégrer au projet les politiques actuelles d’équipement dans les écoles, les collèges et les lycées. Les équipements individuels mobiles (EIM) sont particulièrement intéressants pour mettre en œuvre la e-éducation dans la classe mais aussi à la maison.

Pour en savoir plus...

Les quatre ressources ci-dessous approfondissent la mise en œuvre de la e-éducation dans l’académie de Versailles. Il s’agit d’images enrichies créées avec Xia, le logiciel développé par la Dane, à partir d’une infographie sur le thème de la e-éducation.

Infographie de la e-éducation
  • Découvrir la e-éducation 1-4
  • Découvrir la e-éducation 2-4
  • Découvrir la e-éducation 3-4
  • Découvrir la e-éducation 4-4