Vie scolaire

Pokémon Go et vie scolaire

Le phénomène de l’été


Fonctionnement de Pokémon Go

Pokémon Go est un jeu vidéo en réalité augmentée [1], gratuit (avec des achats intégrés), disponible sur ordiphone (iOS et Android). Le joueur y incarne un dresseur de Pokémons, dont il peut personnaliser l’avatar [2]. Il a pour objectif d’attraper tous les Pokemons afin de compléter son Pokédex [3] et d’augmenter au maximum son niveau de dresseur. Pour y arriver, le joueur doit se déplacer physiquement pour jouer et progresser virtuellement dans le jeu.

Lors de ces déplacements, le joueur « rencontre » des Pokémons sauvages (qui apparaissent virtuellement sur l’écran de l’ordiphone) qu’il peut attraper avec des Pokéballs [4]. Le joueur va également trouver des Pokéstops [5] et des arènes [6] sur sa route pour l’aider dans sa mission et pour atteindre ses objectifs.

Pour en savoir plus sur le fonctionnement du jeu Pokémon Go : vidéo de présentation du jeu par la société Niantic

Où se situent les Pokéstops et les arènes ?

Niantic, l’éditeur du jeu Pokémon Go, indique, sur son site Internet, que les Pokéstops se situent à proximité des points artistiques publics, des architectures uniques et des lieux de rassemblement . Les arènes, elles, se situent vers des points d’intérêt spéciaux.

Dans le cas où l’emplacement d’un Pokéstop ou d’une arène pose problème, Niantic, via un formulaire , donne la possibilité de remonter l’information pour traitement.

Pourquoi ce jeu fait-il autant parler ?

Ce jeu est le pionnier du genre (mélange de la réalité et du virtuel) et suscite, à cet égard, l’intérêt tant pour ses aspects positifs :

  • la socialisation, la collaboration, la mise en place de stratégies pour capturer les arènes ainsi que la création et le partage de tutoriels et de vidéos pour expliquer le fonctionnement du jeu et s’entraider ;
  • la santé des joueurs par le fait de devoir marcher pour trouver des Pokémons sauvages et faire éclore les œufs ;
  • la découverte de son environnement pour les mêmes raisons.

que ses aspects négatifs :

  • la baisse de vigilance et de prise de conscience de son environnement dues à l’immersion forte que provoque la réalité augmentée et qui a déjà provoqué des accidents ;
  • l’intrusion, par certains joueurs, dans des lieux non autorisés (propriétés privées, lieux fermés au public, lieux inappropriés…) ;
  • le regroupement en un endroit d’un grand nombre de personnes en dehors des règles de sécurité ;
  • l’usage et l’exploitation, par la société Niantic, des données personnelles récoltées lors de l’inscription au jeu et au cours du jeu.

Pour en savoir plus concernant la sécurité liée à l’usage de l’application Pokémon Go : le Centre gouvernemental de veille, d’alerte et de réponse aux attaques informatiques a publié une actualité spécifique .

Pokémon Go et vie scolaire

L’usage de ce jeu vidéo à proximité et à l’intérieur des établissements scolaires peut entrer en conflit avec le plan de sécurité des écoles, des collèges et des lycées ainsi qu’avec le règlement intérieur de l’établissement.

Le plan de sécurité des écoles, des collèges et des lycées

Deux points de ce plan sont particulièrement concernés par l’usage du jeu Pokémon Go et demandent une vigilance quotidienne de l’établissement :

  • la vérification de l’identité des personnes extérieures ;
  • pas d’attroupement devant les établissements.

En effet, la chasse aux Pokémons peut amener des personnes extérieures à l’établissement à vouloir s’y introduire pour trouver des Pokémons, accéder à un Pokéstop et/ou une arène. Lorsqu’une arène est située à proximité d’un établissement scolaire, il peut y avoir des regroupements d’un grand nombre de personnes pour la conquérir.

Dans le cas où une arène et/ou un Pokéstop se situe à l’intérieur, ou à proximité, d’un établissement scolaire et pose un problème de sécurité, le chef d’établissement peut demander sa suppression en complétant le formulaire sur le site de l’éditeur Niantic.

Le règlement intérieur de l’établissement

"À l’école et au collège, l’usage du téléphone portable est interdit durant toute activité d’enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur. Au lycée, c’est le règlement intérieur de l’établissement qui précise les conditions d’utilisation." [7]

Concernant les appareils numériques pédagogiques nomades (tablettes par exemple), l’utilisation est définie dans la charte d’usage du numérique de l’établissement.

Actions possibles

1) Demander la suppression d’un Pokéstop ou d’une arène via le formulaire

2) Dans le plan de sécurité des écoles, des collèges et des lycées, il est prévu d’informer, lors de la pré-rentrée pour les enseignants et dans les jours suivants la rentrée pour les élèves et leurs représentants, des mesures de sécurité. Ces moments sont l’occasion d’informer sur les dispositions prises en lien avec le jeu Pokémon Go.

3) Vérifier et, le cas échéant, mettre à jour le règlement intérieur et la charte d’usage du numérique pour prendre en charge cette problématique. La participation des élèves (via les instances CVC, CVL et/ou conseil des délégués par exemple) à la mise à jour de ces documents est possible.

4) Pour les élèves, toujours dans le cadre du plan de sécurité des écoles, des collèges et des lycées, des séances de sensibilisation peuvent être mises en place incluant la problématique liée à ce jeu. Il est également possible d’utiliser ce jeu pour mettre en place des séquences d’éducation aux médias et à l’information, en particulier sur les points suivants :

  • le traitement médiatique d’une information et les notions d’angle et de point de vue via l’analyse des différents articles d’information publiés cet été ;
  • la rumeur (information / désinformation) via l’étude des accidents liés à l’usage du jeu ;
  • le modèle économique des jeux vidéos gratuits en lien avec la collecte des données personnelles et leur usage via le décryptage des mentions légales du jeu.

Annexes

Annexe 1 : Articles de presse concernant le jeu Pokémon Go et l’école

Annexe 2 : Ressources sur le thème du traitement médiatique d’une information

Annexe 3 : Ressources sur le thème de la rumeur (information / désinformation)

Pour en savoir plus : Les édu’bases , banque nationale de mutualisation de ressources, classent par discipline les séquences pédagogiques dont beaucoup sont consacrées à ces 2 premiers thèmes.

Annexe 4 : Ressources sur le thème du modèle économique des jeux vidéos gratuits

Formulaire de contact

Envoyer un message