M-éducation

Des applications pour tablettes à usage pédagogique

Comment s’y retrouver dans la jungle des applications pour tablette ? Si on trouve désormais une catégorie « Education », l’intérêt pédagogique des applications proposées est inégal. A contrario, des applications moins spécifiques offrent de nouvelles perspectives d’apprentissage très intéressantes. Voici le bilan d’avril 2015 des applications régulièrement utilisées par les enseignants du projet académique "Ambassadeurs du numérique".

Deux applications comme support de création de cours et d’exercices

PNG - 7.4 ko
Gratuit

Educreations : transforme la tablette en un tableau blanc interactif. Elle permet de combiner images, dessins, commentaires audios et vidéos. C’est un support intéressant de création de cours faciles à partager avec les élèves : une façon de proposer des moocs.
Sur le principe de la classe inversée, l’enseignant peut créer des capsules pédagogiques et demander à ses élèves de les visionner à la maison, où encore de créer des capsules pédagogiques pour un atelier en classe. Les élèves doivent visionner les capsules afin de résoudre un problème en autonomie (p. ex. tâche d’écriture, de grammaire, de lecture, etc.).


JPEG - 189.6 ko
Exemple d’utilisation de l’application Kidspiration pour créer un exercice de classement de paysages par Marie-Christine
PNG - 100.1 ko
9,99 €

Kidspiration  : est une application adaptée du logiciel Kidspiration. Elle permet de créer des cartes mentales, de les illustrer grâce à une base de 1400 formes et pictogrammes classés par domaines scolaires, et de les annoter (note écrite ou son). Le mode SuperGrouper permet également de créer des activités.
Ces deux applications ne sont, à ce jour, proposées qu’en version anglaise.


Pour créer un livre numérique

PNG - 38.7 ko
4,99 €

Book Creator : est utilisable dès la maternelle car très intuitive et facile à prendre en main. Elle permet l’importation de photos et vidéos mais aussi de sons, d’enregistrer sa propre voix et d’écouter sa production. Les applications pédagogiques sont nombreuses comme créer un imagier, mettre en valeur des travaux d’élèves en arts visuels, créer un texte correspondant à un album sans texte...

Pour annoter une image

JPEG - 209.5 ko
Exemple d’utilisation de l’application skitch pour annoter des dessins d’observation en SVT par Emilie
PNG - 24.7 ko
Gratuit

Skitch  : permet de capturer, redimensionner, convertir, annoter, dessiner, publier et partager des images. Il est possible d’annoter en ajoutant des flèches, des formes ou du texte, mais aussi de tracer des esquisses. A partir de l’application, on peut aussi bien annoter une photo extraite de la bibliothèque, qu’une photo que l’on vient de prendre, qu’une carte (grâce aux fonctionnalités « à proximité » ou « adresse »), qu’une recherche web, un PDF ou encore de réaliser un dessin. Ses applications pédagogiques sont multiples : elle permet par exemple de légender un dessin d’observation en sciences, ou encore de dessiner un déplacement sur un plan, de prendre des notes directement sur une photo lors d’une sortie…

PNG - 10 ko
Gratuit (extensions payantes)

Sketchbook Express  : Cette application de dessin permet la gestion de différents calques. Il est ainsi possible d’annoter sur un second calque une photo importée à partir de la bibliothèque ou bien directement prise à partir de l’appareil photo. Cette fonctionnalité permet de dessiner et d’écrire directement ses observations sur la photo en superposant les calques, puis de choisir ceux que l’on rend visibles ou non permettant ainsi d’obtenir en sciences par exemple un dessin d’observation très précis.

Pour créer une réalité augmentée

PNG - 19.5 ko
Gratuit

Aurasma : permet de superposer un modèle virtuel à une réalité en temps réel. La réalité augmentée permet d’avoir accès à des informations multimédias connexes. Le simple passage d’un mobile ou d’une tablette devant ce document déclenche les informations connexes. Le principe repose sur la création d’une aura, c’est-à-dire sur l’association entre un élément déclencheur (l’image ou le lieu réel qui est reconnu par l’application) et un élément virtuel (photographie, vidéo, animation 3D…) qui vient se superposer à l’écran. Elle permet de créer des incrustations en conservant la visualisation du réel sur lequel vient s’ajouter l’élément virtuel ou d’enrichir un document texte avec une vidéo par exemple.

PDF - 829.2 ko
Tutoriel aurasma

Pour favoriser les productions orales

PNG - 24.5 ko
Gratuit (extensions payantes)
4,99 € pour la version Edu

Tellagami : est une application simple d’utilisation qui permet de créer et de faire parler un avatar en tapant un texte qui sera récité ou en registrant sa propre voix. Le personnage, personnalisable (genre, yeux, chevelure, tenue vestimentaire et humeur apparente), évolue dans un décor choisi. Tellagami permet de synchroniser l’enregistrement vocal aux mouvements du personnage virtuel. L’application impose un enregistrement vocal de 30 secondes au plus pour la version gratuite, une contrainte de durée qui permet de travailler la concision. Tellagami est un donc support très intéressant de production orale, qu’il s’agisse de s’exprimer dans une langue étrangère ou bien dans le cadre d’un exposé.
Cette application permet aux élèves introvertis et timides de s’exprimer par l’intermédiaire d’un personnage virtuel sans subir le regard des autres.

Pour créer un questionnaire

PNG - 64.2 ko
Gratuit

Plickers : permet aux élèves d’une classe de répondre simultanément et individuellement à une même question (question fermée, sondage, QCM) à l’aide de « boîtiers de vote en papier », de recueillir leurs réponses anonymement et de les analyser. Chaque élève dispose d’une carte sur laquelle un code est reconnu par l’application mobile installée sur le terminal mobile de l’enseignant. Sur chacune des feuilles individuelles remises aux élèves est imprimé un code graphique, orientable de quatre façons différentes selon la réponse choisie par l’élève. Il suffit alors de présenter les cartes à la tablette. La reconnaissance des codes graphiques fonctionne à plusieurs mètres et n’impose pas à l’enseignant de se déplacer dans la salle pour les capturer.
Il est possible d’associer un code à chaque élève et ainsi suivre l’évolution des réponses de chacun ou bien ne pas les associer de façon à avoir un vote totalement anonyme.
La limite de cette application réside dans le nombre de réponses possibles (au maximum 4).

Attention lors de l’utilisation de ces applications de respecter les droits auxquels les images, les enregistrements et les vidéos peuvent être soumis (droit à l’image, autorisation parentale pour l’utilisation de photos, ou enregistrements...).

Afin de trouver votre bonheur, que vous soyez enseignant dans le premier ou le second degré, voici une liste de sites qui recensent des applications pour l’éducation :

  • Dossier Eduscol - Enseigner avec le numérique "Tablettes tactiles et enseignement"
  • Ma Médiathèque, plateforme de l’académie de Créteil de ressources numériques et d’applications mobiles
  • EducApplis