Pédagogie inversée

Changer de pratiques pédagogiques : quel accompagnement ?

Des stratégies et des acteurs clés

Pour tout enseignant, repenser la pédagogie avec le numérique c’est mettre au cœur de ses démarches et de sa préparation de classe plusieurs questions concernant :

JPEG - 2.7 Mo
  • la gestion de la classe,
  • l’attitude de l’apprenant,
  • les modalités d’apprentissage,
  • les nouvelles stratégies pédagogiques,
  • les facteurs facilitant,
  • les freins à connaitre,
  • les balises favorisant une efficacité au travail.

Ces éléments de réflexion contribuent à déterminer des usages pertinents et sont, aujourd’hui, accompagnés par de nombreux formateurs ou conseillers pédagogiques sur le terrain.

Jannick Caillabet, conseillère pédagogique dans la circonscription de Meudon/Chaville dans les Hauts-de-Seine, est à l’initiative de ce travail de réflexion qu’elle mène depuis plusieurs années auprès des enseignants de primaire.

Ce travail d’accompagnement, elle le construit progressivement avec l’analyse réflexive des enseignants et des retours récurrents entre le terrain et des apports didactiques.

JPEG - 2.8 Mo

Accompagner ces nouvelles pratiques signifie se positionner comme un facilitateur, un agent de changement.
Son expertise pédagogique, sa démarche de questionnement et son diagnostic des besoins révélés par les enseignants, lui permettent d’apporter une aide spécifique et adaptée.

Il ne s’agit pas de révolutionner les usages, mais de les accompagner en partant de l’endroit où se trouve chaque équipe pour les amener à avancer et à intégrer progressivement et durablement de nouveaux usages pédagogiques avec le numérique.

JPEG - 2.9 Mo

La stratégie de la pédagogie inversée a représenté tout un pan de son travail dans sa circonscription.
Elle témoigne dans cette interview de la démarche mise en place durant 3 années.

La mise en œuvre du projetL’évolution des enseignants dans le projetLes pistes de travail à poursuivre

Ces formateurs, conseillers pédagogiques souvent discrets, sont des acteurs clés d’un travail de terrain qualitatif et indispensable.
Ils garantissent des conditions nécessaires à penser pour rassurer, mettre en confiance et ainsi favoriser et impulser de nouvelles pratiques pédagogiques avec le numérique.

Description du projet d’accompagnement :